Menu de navigation
El Bosque

El Bosque

Albergue el Socorro - San Miguel de Sarapiqui - Costa Rica

décembre 92016

Jours cinq et six. La route grimpe au milieu des plantations de café qui recouvrent les flancs du Volcan Poas. A plus de 1000m d’altitude, nous sommes arrêtés par un troupeau de vaches en plein brouillard.

Non loin de Cariblanco, nous empruntons soudainement une route flambant neuve, double rond point, signalisation routière. Sur le côté un village comme sorties de terre, des habitations en lotissement, toutes identiques. La gare routière, le poste de police et l’école alignés sous les mêmes toits de tôle.

Nous sommes à Nueva Cinchona. Un village reconstruit ici après le terrible tremblement de terre de 2009 qui a rasé Cinchona l’ancienne, petite bourgade agrippée au volcan

.

Passé l’asphalte, le chemin fait de blocs de pierres volcaniques grises devient cassant. Nous nous perdons un peu pour rejoindre la Laguna de Hule.

En fin d’après-midi, sous une pluie battante qui va nous accompagner pendant 24 heures, nous débarquons dans une ferme perdue sur les bords du Rio Sarapiqui. Notre hôte, Don José Miranda a repris l’exploitation familiale et accueil des touristes dans 3 petites cabanes en bois avec vue sur la forêt. Le lendemain, nous le suivons dans les sous-bois humides, intrigués et un peu effrayés par le cris des singes et des oiseaux. Bambous et fougères géantes, arbres aux racines gigantesques, arbustes aux terribles piquants noirs “Muy peligroso” d’après le guide. On ressort de là tout crottés et contents de retrouver la lumière du soleil qui pointe derrière les nuages.

En savoir plus...»
Adaptation(s)

Adaptation(s)

Alajuela - Costa-Rica

décembre 82016

Jours deux à quatre.

Jour 2 – Installation

Réveillés à l’aube. Hagards, les regards un peu vides. Petit-déjeuner sur la terrasse de la Villa Margarita. Les nuages ne quittent pas les sommets alentours. Un petit chiot vient faire la fête aux enfants, Discussion jusqu’à 11h00 avec les français de Tout Costa Rica, qui nous donnent quelques conseils sur le pays. Piscine. Nous prenons le bus pour le centre ville. C’est déjà une aventure. Un petit stress. Banque, achat d’une carte de téléphone mobile locale avec un Coati dessus, logistique, tout est un peu compliqué, la langue, le taux de change, les trottoirs trop hauts, etc. On débute. Les enfants sont crevés, un peu chonchons. Les adultes aussi. Retour en taxi. 17h00 la nuit tombe. On soupe en vitesse et au lit !

Jour 3 – Introduction

Réveil à l’aube et réception de notre voiture pour les 15 premiers jours de notre voyage. Un vague 4×4 coréen de marque SsangYong. Le gars de l’agence m’explique le fonctionnement du GPS très utile paraît-il dans ce pays. On verra. Nous prenons la route des chutes de La Paz sur les flancs du volcan Poas. Bel endroit, mélange de parc zoologique avec balade très balisée le long de magnifiques chutes d’eau. On se promène dans un grand jardin entourés de colibris. L’occasion aussi de découvrir la faune et la flore du pays en 1 heure…Serre à papillons, toucans, grenouilles, reptiles et félins, les enfants sont sous le charme.

Jour 4 – Acclimatation

On rayonne de plus en plus loin depuis Alajuela. Au programme du jour un parc botanique dans la région de Sarchi. Premier plein, première tentative de conduite sur une portion de presque autoroute. Il faut se faire aux dépassements par la gauche et la droite, mais cela  reste assez relax. Les nids de poules sont très fréquents et demandent une concentration de tous les instants. Romain nous signale tous les camions américains que nos croisons. “Là un Mack !  Là un International !” Belle balade dans ce parc botanique où nous ne croiserons qu’une classe en course d’école. Premier pique-nique sous un soleil de midi bien marqué. Orage au retour à la villa. A la nuit tombante, nous testons un “Soda”, sorte de petit restaurant familial de bord de route. Toute la famille commence à prendre ses marques, nous  sommes prêts à nous mettre en route.

En savoir plus...»
Transit

Transit

Newark, New Jersey

décembre 52016

Jour un. Des milliers de lacs, petites taches noires posées sur la neige comme la robe d’un dalmatien. Nous survolons déjà le Québec et les côtes du Golfe du Saint-Laurent.

Newark, un passage rapide devant les agents du U.S. Customs and Border Protection. L’uniforme bleu nuit de l’officier black et l’aigle doré épinglé fièrement sur la poitrine impressionnent un poil.

Une salade Caesar à 50 dollars plus tard, nous attendons toujours notre vol pour San José. Il partira avec une heure de retard. Pour tuer le temps nous contemplons le balais des avions sur le tarmac avec Manhattan en toile de fond, petits nuages sur le ciel du soir.

Alajuela, Aéroport international Juan-Santamaría, nous arrivons au Costa Rica. Cela fait plus de 25 heures que nous sommes debouts. Les enfants qui n’ont dormi que 4 heures en tout et pour tout sont bien braves. Taxi, pluie fine et brouillard dans la nuit. Seule la température nous rappelle que nous sommes dans un pays tropical.

 

 

IMG 0386
« 1 de 5 »
En savoir plus...»
Toutes les catégories Tous les pays Toutes les notes

Tous les articles