Menu de navigation
Canyon

Canyon

El Carmen, Jujuy, Argentine

Jour trois cent seize. Le lendemain, nous mettons le cap au nord et empruntons la route 68 en direction de Salta. Les vignobles cèdent la place à d’étranges dunes de sable beige qui parfois viennent s’épancher sur l’asphalte. Le décor change soudainement pour se farder de rouge et de brun. Nous entrons dans la “Quebrada de Cafayate”, impressionnante gorge aux rochers de milles couleurs, formes hallucinantes, amphithéâtre de caillasse, rio asséché et cactus démesurés.

Dans l’après-midi, nous traversons Salta pour rejoindre la province de Jujuy. Au sortir de la ville, nous longeons une grosse rivière qui ondule dans un lit de galets gris et sombres. Comme une impression de déjà vu, un panorama de vallée tessinoise. La route très étroite glisse sur les flancs de reliefs recouverts d’épaisses forêts.

Nous arrivons à la tombée de la nuit à El Carmen. Le camping semble abandonné, piscine vide et herbes hautes. Le gardien du lieu nous ouvre un bungalow duquel sortent deux clébards rachitiques. L’odeur de moisi nous saute à la gueule au moment où nous pénétrons dans une chambre glaciale et plongée dans une ambiance de film d’horreur. Nous remercions le cerbère pour sa sollicitude et tentons notre chance au centre du village.

Nous parquons la Gol devant une petite auberge à l’enseigne toute biquette. Le propriétaire nous accueille chaleureusement et nous fait la visite. Nous découvrons ainsi, à mille lieues des circuits touristiques la meilleure adresse de tout notre périple. Chambre géante et lumineuse, lit douillet, eau chaude à profusion, propreté impeccable, télévision câblée et prix gentil. Le bonheur.

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*