Menu de navigation
Crac crac, plouf plouf

Crac crac, plouf plouf

Glacier Perito Moreno - Argentine

Jours deux cent huitante-six et deux cent huitante-sept. Des relents de moisi et d’ail. Des auréoles jaunâtres sur la cuvette des W.-C. Ici, la poussière a du mal à cacher la couleur « vert-hôpital » des murs. Bienvenue à l’Albergue Guerrero d’El Calafate.

Première étape sur le sol argentin et déjà l’envie de fuir au plus vite. La ville, créée de toute pièce pour accueillir le touriste, pratique des prix de fous. Ce qui n’est pas pour déplaire à tous ces cons très « Megève attitude » venus dépenser leurs dollars et se faire peur dans les boutiques et autres agences d’aventures en plein air.

P3040028
« 1 de 14 »

Pas étonnant du coup que l’on nous réclame plus de quarante francs suisses par personne pour aller voir LE glacier Perito Moreno. C’est avec un goût amer que nous alignons tout de même les pesos et que nous embarquons avec le reste du bétail, dans l’un des nombreux bus qui relie la ville au Parc National de Los Glaciares.

Une heure et demie plus tard, il est là , devant nous et il en impose. Le géant un peu timide au début sous un ciel voilé, se met à nous dévoiler tous ces charmes lorsque les premiers rayons de soleil font leur apparition.

Un monstre de cinq kilomètres de long. La hauteur de la glace est de cent septante mètres, dont soixante sont émergés. Le Perito avance d’environ deux mètres par jour et à certains endroits son épaisseur atteint les sept cent mètres.

D’immenses blocs de sorbet bleutés se détachent des parois pour s’écraser dans les eaux du Lago Argentino. L’impact, violent, fait un bruit de tonnerre. Il en ferait presque trembler les passerelles d’observation sur lesquels tout le monde se presse pour immortaliser la scène.

On reste là pendant des heures, accoudés à la barrière admirant ce spectacle inouï en se souvenant avec tristesse que chez nous, le glacier du Rhône a quasiment disparu…

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*